Maison d'enfants Cache-Cache

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Projet pédagogique

Le projet pédagogique mis en place au sein de la maison d’enfants vise à assurer à chaque enfant accueilli une sécurité de base au niveau de son état de santé physique, mentale et affective.

I.Objectifs

Ce projet est basé sur trois objectifs principaux :

  • Favoriser le développement de l’enfant.
  • Permettre son épanouissement.
  • Veiller à sa socialisation.

Pour atteindre ces objectifs, nous observons chaque enfant, sa personnalité, son rythme, ses besoins et adaptons notre attitude. Chaque enfant est une personne à part entière.

Au niveau des jeux et de l’aménagement des lieux, le choix doit être adéquat. L’enfant doit avoir des jeux adaptés à son évolution et changés régulièrement pour attiser son intérêt et stimuler son développement, il pourra vivre une palette d’expériences qui seront source d’épanouissement et de joies.

La présence de l’adulte est indispensable sans pour cela intervenir dans les jeux de l’enfant et l’empêcher ainsi de découvrir à son rythme. L’adulte garde son rôle d’observation et de soutien vis-à-vis de l’enfant.

Du point de vue psychomoteur, nous ne forçons pas l’enfant à prendre une position qu’il n’a pas acquise lui-même. L’enfant prend le temps de passer par les différents stades de développement, de découvrir ses capacités et ainsi d’évoluer à son propre rythme. Le rôle de l’adulte est de proposer à l’enfant ce dont il a besoin aux différents stades de son développement.

II.Les repas

En ce qui concerne les repas, ceux-ci sont préparés de manière différente (composition, présentation, …) en tenant compte de régimes éventuels et de l’autonomie de l’enfant. Certains enfants mangent mixé, écrasé, beaucoup, peu, ….

C’est avec les parents que nous envisagerons le type de repas que l’enfant doit recevoir.

Le moment du repas est un moment de relation privilégiée entre l’enfant et l’adulte :

  • Ambiance détendue.
  • Echange entre enfant et adulte.
  • Découverte de nouveaux goûts.

III.Les siestes

Les siestes durant la journée sont organisées selon le rythme des enfants.

Les plus petits ont plusieurs périodes de sieste établies d’après leurs besoins.

La sieste des plus grands a lieu, en général, après le repas de midi et la durée est variable pour chacun. Deux locaux sont disponibles afin de respecter le rythme des enfants.

Le sommeil est précieux. C’est pourquoi nous veillons à ce que le local et la literie conviennent parfaitement (aération, lit individuel, qualité de la literie, …)

Si pour la sieste, l’enfant a des objets tels que tétine, doudous ou autre objet transitionnels, il est important, pour les parents, de les amener à la maison d’enfants.

IV.Les soins

Les soins (change, rafraîchissement) sont primordiaux pour assurer le bien être de votre enfant.

Nous veillons à ce que votre enfant reçoive tous les soins nécessaires :

  • Change.
  • Administration de médicaments (uniquement sous prescription médicale).
  • Soins particuliers.

Ce moment représente également une relation privilégiée. L’enfant est seul avec l’adulte qui lui explique ce qui est fait, qui lui laisse sa place en tenant compte de ses capacités à participer. Un espace est ouvert à l’enfant où il est invité à s’exprimer.

V.Le relationnel

A. L’enfant et la maison d’enfants

Dans ces différents moments de la journée, l’enfant est partenaire, il participe à la relation, il fait des choix tout en respectant les limites et règles de vie en collectivité.

En étant partenaire, l’enfant peut acquérir une confiance en lui qui l’aide à acquérir son autonomie.

Cette confiance, en lui, lui donne un bagage qui lui permet de réagir. Face à certaines difficultés, il cherche des solutions en ayant toujours le soutien de l’adulte qui l’encadre mais ne fait pas à la place de l’enfant.

Dans ces différents moments (jeux, repas, soins, …), l’enfant découvre l’univers qui l’entoure. L’adulte l’aidera à trouver sa place dans la collectivité en interaction avec ses « copains » et les adultes. L’enfant apprend à vivre avec d’autres, à partager, à connaître les règles élémentaires de la vie en société. C’est ainsi qu’il construit les bases de ses relations avec les autres.

B.  La maison d’enfants et les parents

Pour accueillir au mieux l’enfant, nous avons besoin de la participation des parents. En effet, nous basons notre travail sur la relation triangulaire :

Enfant

Maison d’enfants

Parents

 

 

 

 

 

 

Dans cette relation à trois, chacun a sa place, ses compétences, est complémentaire de l’autre et a comme préoccupation unique : le bien être de l’enfant.

Pour assurer la liaison avec les parents, chaque enfant possède un cahier de vie. Ce cahier accompagne l’enfant à la maison comme à la maison d’enfants et reprend le déroulement de la journée concernant :

  • L’horaire des repas, des siestes et des moments de jeux.
  • L’observation des différents paramètres (T°, appétit, selles, …).
  • L’indication des traitements médicaux.
  • L’observation psychomotrice.

 

Ce cahier est un outil indispensable pour la communication entre les différents partenaires.

L’accueil de l’enfant (l’arrivée et le départ) est un moment de communication. L’accueillante est disponible, à l’écoute des informations et des inquiétudes.

Ce moment facilite la séparation et permet de créer le contact avec l‘enfant.

Ce qui importe aussi dans cet échange, c’est que l’enfant sente que ses parents et les professionnels sont en accord sur ce qu’il vit à la maison d’enfants.

VI.Les adaptations.

Pour assurer la sécurité de l’enfant et permettre une transition douce entre la maison et la maison d’enfants, une période d’adaptation est prévue avant l’entrée à la maison d’enfants. Ces différents moments établissent progressivement des relations de confiance entre les trois partenaires.

Entre les différentes personnes concernées, une information circule au sujet de l’enfant, de ses habitudes, du fonctionnement de l’accueil, …. Lorsque les différentes étapes sont respectées, sans vouloir dire que tout est joué, constat est fait que l’accueil de l’enfant à la maison d’enfants débute positivement.

Ce plan d’adaptation peut s’étaler sur 2 semaines et être modifié en fonction de chaque situation. Ensemble, nous conviendrons de ce plan.

VII.L’organisation des groupes.

Concernant l’organisation des groupes, les enfants sont répartis en 3 groupes : les Petits, les Moyens et les Grands, ceci en fonction de leur âge. Le but étant de veiller à un aménagement de l’espace approprié en fonction des besoins spécifiques à chaque groupe : jeux, espace-repas, dortoir, ….

Cet aménagement procure une sécurité physique et affective. L’équipe des professionnelles est organisée pour assurer un suivi stable, une attention individualisée (personne de référence).

VIII.La communication

Au sein de l’équipe, la communication est indispensable. Celle-ci permet de faire circuler les informations concernant les enfants (comportement, régime, traitement, …) dans le but de mieux les connaître, d’adapter l’attitude de l’adulte en réponse aux besoins de l’enfant.

Cette communication peut être faite de différentes manières :

  • Cahier de vie de l’enfant
  • Cahier de communication entre professionnelles
  • Echanges informels.
  • Réunion de réflexion entre les différents membres de l’équipe au sujet du projet mis en place.

D’autres outils peuvent être utilisés en fonction des demandes des professionnelles.

IX.Conclusion

Si un projet pédagogique est instauré à l’ouverture de la maison d’enfants, celui-ci n’est pas figé. Il demande une réflexion permanente quant à sa réalisation et en fonction des enfants accueillis, de leur histoire et de chacun des membres de l’équipe.

 

Le but primordial est le bien-être de l’enfant, son épanouissement et la réalisation de ses projets individuels.

Vous êtes ici : Projet pédagogique